Formation professionnelle et industrie : le regard des acteurs de terrain

Découvrez la note de La Fabrique de l’industrie sur la formation professionnelle.

Par Louisa Toubal et Thibaut Bidet-Mayer
Le 17/09/2014

La formation professionnelle constitue un enjeu majeur pour la compétitivité d’une économie. Les théories de la croissance soulignent l’impact de la qualité du « capital humain » sur l’adaptation des salariés aux mutations économiques et la diffusion des innovations.

De nombreuses études déplorent l’inefficacité du système de formation français. Elles mettent en évidence les difficultés rencontrées pour adapter les formations initiales aux besoins des entreprises, les freins au développement de l’apprentissage, les inégalités persistantes d’accès à la formation au détriment des salariés les moins qualifiés, les problèmes liés à une gouvernance trop complexe, etc.

Les conséquences de ces dysfonctionnements sont inquiétantes. 150 000 jeunes quittent chaque année le système éducatif sans diplôme, ce qui pèse sur leur insertion et sur l’ensemble de leur trajectoire professionnelle. Or, malgré un niveau élevé de chômage, le nombre des postes non-pourvus et des métiers en tension se maintient à des niveaux élevés. Ce phénomène touche particulièrement les entreprises industrielles, dont les métiers souffrent d’une image négative auprès des jeunes.

En complément de ces travaux d’experts, La Fabrique de l’industrie participe de manière originale au débat en donnant la parole aux acteurs de terrain. Les témoignages recueillis permettent de présenter un panorama des problèmes de la formation professionnelle dans l’industrie en identifiant les facteurs de blocage du système et des leviers d’action pour y remédier. De nombreux dispositifs innovants sont évoqués, qui montrent la volonté des acteurs de surmonter les blocages. Ils prouvent que le fonctionnement décevant de notre système de formation n’est pas une fatalité.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi

Emploi et compétences
Numérique et emploi : quel bilan ?
Numérique et emploi : quel bilan ?

Des chiffres plus ou moins alarmistes circulent sur les effets du numérique sur l’emploi. La Fabrique de l’industrie propose une synthèse pour comprendre les termes de ce débat. L’incertitude des projections chiffrées est grande ; la seule certitude est qu’une « transformation numérique » est bien à l’œuvre. La priorité est de savoir l’accompagner, notamment grâce à la formation initiale et continue.

Voir ce poste
Emploi et compétences
Travail industriel à l'ère du numérique
Travail industriel à l'ère du numérique

La transition vers l’industrie du futur représente un enjeu technologique primordial pour les entreprises, qui se double d’un défi humain et organisationnel. Elle demande une réorganisation du travail, de nouvelles compétences, de nouveaux métiers et donc une élévation des qualifications.

Voir ce poste
Emploi et compétences
La qualité de vie au travail : un levier de compétitivité
La qualité de vie au travail : un levier de compétitivité

La rapidité des changements en cours : robotisation, numérique, innovations technologiques… et la nécessité de monter en gamme conduisent les entreprises à faire évoluer leur organisation du travail. Dans ce contexte, la qualité de vie au travail (QVT) détermine plus que jamais leur capacité à créer de la valeur. Cette étude a été réalisée en partenariat avec Terra Nova et l’Anact-Aract.

Voir ce poste
Emploi et compétences
Vers des organisations du travail responsabilisantes
Vers des organisations du travail responsabilisantes

Les enquêtes récentes sur les conditions de travail révèlent que l’autonomie des salariés régresse dans notre pays tandis que le travail s’intensifie et que la monotonie des tâches augmente. L’autonomie au travail est pourtant un levier essentiel d’amélioration conjointe de la qualité de vie au travail, de l’engagement des collaborateurs et de la performance. La dernière synthèse de La Fabrique de l’industrie, co-écrite avec l’Aract Île-de-France et Terra Nova, propose de libérer le travail plutôt que l’entreprise.

Voir ce poste

Inscrivez-vous à la newsletter

Vous pouvez à tout moment nous adresser vos contributions et participer ainsi à la réflexion sur les enjeux de l’industrie.

Devenez contributeur