Coût des consommations intermédiaires : l’industrie française reprend pied face à l’Allemagne

L’évolution favorable du coût des consommations intermédiaires en services domestiques dans les années 2010 a permis à la France de ne pas décrocher en matière de compétitivité-coût vis-à-vis de l’Allemagne.

Par Caroline Granier
Le 03/06/2021

Le coût des consommations intermédiaires en France, en particulier celui des services, a été pointé à juste titre comme une explication importante de la dégradation de la compétitivité de l’industrie vis-à-vis de l’Allemagne dans les années 2000. L’amélioration de cette compétitivité depuis 2012 nous invite à reconsidérer nos certitudes en la matière.

Consommation intermédiaire : valeur des biens et services transformés qui sont utilisés au cours du processus de production.

 

Les consommations intermédiaires en services représentent une part toujours plus importante de la valeur ajoutée de la production manufacturière française. Toutefois, l’évolution récente des coûts du travail dans les services, en particulier dans les services abrités, a joué en faveur de la France : durant les années 2010, ils ont connu une augmentation plus rapide en Allemagne, réduisant ainsi l’écart observé durant la décennie précédente.

L’industrie française a donc rétabli une part de sa compétitivité-coût vis-à-vis de l’Allemagne, sans que l’on n’observe une variation de ses niveaux de prix à l’export, ce qui est cohérent avec le rétablissement de ses marges entre 2010 et 2015. De quoi faciliter le renforcement de l’offre et la montée en gamme de l’industrie française, si cette tendance se poursuit et qu’elle n’est pas freinée par la crise liée à la pandémie de Covid-19.

 

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi

icon Compétitivité
Comment sécuriser nos approvisionnements stratégiques ?
Comment sécuriser nos approvisionnements stratégiques ?
Sécuriser nos approvisionnements suppose de s’attaquer à une question centrale : qu’est-ce qui est stratégique et qu’est-ce qui ne l’est pas ? Cet ouvrage analyse les difficultés d’une telle stratégie...
Voir ce poste
icon Compétitivité
Sécurisation des approvisionnements : un partenariat nécessaire entre État et entreprises
Sécurisation des approvisionnements : un partenariat nécessaire entre État et entreprises
La sécurisation de nos approvisionnements stratégiques est remontée en tête des préoccupations gouvernementales en étant l’une des conditions de réussite du plan d’investissement «–France 2030 ». Reste ensuite à l’État...
Voir ce poste
icon L’innovation dans l’industrie
Rachat des start-up : des racines françaises, des ailes étrangères
Rachat des start-up : des racines françaises, des ailes étrangères
A partir d’entretiens de différents acteurs (start-up, administrations, grandes entreprises, investisseurs), les auteurs proposent une analyse documentée qu’ils concluent par des recommandations pour favoriser les rachats domestiques et faire émerger...
Voir ce poste
icon Industrie du futur
Industrie et start-up : des destins liés ?
Industrie et start-up : des destins liés ?
À l’aide de données et de témoignages, cet ouvrage démontre l’existence de firmes à forte croissance dans l’industrie et le rôle qu’elles peuvent jouer dans la redynamisation du secteur industriel.
Voir ce poste

Pour suivre nos actualités, abonnez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter