Industrie française : nouvelle décennie, nouveaux défis

Pierre-André de Chalendar et Louis Gallois, co-présidents de La Fabrique de l’industrie, ont présenté leurs vœux à la presse le 30 janvier 2020. Partageant leur vision de l’industrie française pour la décennie qui s’ouvre, ils sont revenus sur les travaux récents de La Fabrique et ont annoncé les sujets prioritaires pour 2020.

Par La Fabrique
Le 10/02/2020

Depuis 2010, l’industrie française a parcouru un chemin remarquable

L’industrie française sort d’une décennie globalement encourageante, après des années 2000 éprouvantes. Si une démonstration rigoureuse est toujours délicate, cette amélioration découle à l’évidence de mesures qui s’avéraient nécessaires, qu’elles soient fiscales (CIR, CICE, suramortissement) ou systémiques (mise en place du CNI…), et dont nous observons aujourd’hui les effets1. La France s’est par exemple indubitablement dotée d’un atout compétitif en matière d’innovation. La Fabrique explore d’ailleurs la possibilité de publications en 2020 sur ce sujet : les startups à vocation industrielle, les interfaces public-privé en matière de R&D, l’efficacité du CIR…

Si l’industrie a retrouvé des couleurs, c’est aussi et surtout parce qu’il y a des femmes et des hommes, porteurs de projets, qui s’impliquent quotidiennement. La Fabrique s’attache à rendre compte de leur mérite. Au niveau individuel, d’abord, à travers les séminaires mensuels Aventures industrielles qui mettent en avant un chef d’entreprise et son histoire personnelle. Au niveau des équipes et des collectifs de travail, ensuite, La Fabrique ayant entamé un travail en 2019 sur l’appétence grandissante des salariés pour l’autonomie2. Enfin, la création cette année d’un observatoire des Territoires d’industrie a permis de révéler l’importance de cet engagement au niveau des territoires. Dans une note récente3, La Fabrique et l’observatoire ont en effet montré que la trajectoire économique d’un territoire dépend bien moins de sa composition sectorielle que de “l’effet local”, c’est-à-dire de conditions économiques locales que nous allons chercher à décrypter en 2020 à l’aide d’études qualitatives. Bien sûr, l’industrie française a également été portée par une conjoncture favorable : nous avons montré récemment qu’elle était relativement exposée au risque protectionniste qui se manifeste actuellement, tout en étant protégée par le marché européen au sein duquel les échanges sont stables et loyaux4.

Pour la décennie qui vient : un avenir non pas sombre, mais agité

En ce début d’année 2020, Pierre-André de Chalendar et Louis Gallois ont voulu se tourner vers l’avenir, marqué par des incertitudes assez fortes alors même que les défis de la transition écologique et numérique s’imposent à nous et à nos entreprises.

Il faut avancer sur la voie du numérique, sans hésitation mais avec discernement. La Fabrique et l’OFCE ont montré cette année5 que, si les entreprises françaises ne délaissent pas leurs capacités de production, elles n’investissent pas assez dans les actifs immatériels et notamment les logiciels pour soutenir la transition vers l’industrie du futur. Il faut également avoir conscience que tout n’est pas une affaire de technologie : une étude de la chaire FIT2 publiée par La Fabrique6 montre ainsi que, dans un climat de confiance, l’autonomie des salariés combinée à une rationalisation des processus – conduite avec leur participation – sont autant de conditions nécessaires d’un déploiement efficace des technologies.

Plus encore que la transition numérique, la transition écologique revêt une importance singulière, par son ampleur et ses conséquences. La Fabrique publiera en 2020 le travail de l’une des lauréates de son concours pour étudiants et jeunes chercheurs, dont la thèse porte sur le remodelage de réseaux d’échangeurs de chaleur au sein de sites existants. À ceci s’ajouteront en 2020 les recherches actuellement menées par La Fabrique sur les mécanismes de régulation des émissions de carbone et leur ajustement aux frontières. Cette étude proposera un état de l’art des recherches sur l’impact industriel des politiques climatiques et des mesures publiques qui pourraient les accompagner.

 

 

1 – Voir Allégement de charges : le sens du timing, publié par La Fabrique en mai 2019.
2 – Voir Au-delà de l’entreprise libérée : enquête sur l’autonomie et ses contraintes, ouvrage publié mi-janvier 2020 en partenariat avec la Chaire FIT2 de Mines ParisTech.
3 – Voir L’étonnante disparité des territoires industriels : comprendre la performance et le déclin, publié en novembre 2019.
4 – Voir La France est-elle exposée au risque protectionniste ? paru en octobre 2019.
5 – Voir À la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie française, publié en décembre 2019.
6 – Voir Organisation et compétences dans l’usine du futur, paru en septembre 2019.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour suivre nos actualités, abonnez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter