The Smart Way. Excellence opérationnelle : transformer nos usines en pépites grâce à l’industrie du futur

Michael Valentin, directeur associé chez OPEO, présente son ouvrage “The Smart Way”.

La France industrielle a tous les atouts pour réussir avec des forces historiques très solides et une révolution industrielle qui rebat toutes les cartes. Mais pour profiter au maximum de l’industrie du futur, le mouvement doit être encouragé, expliqué et accompagné de façon méthodique : c’est l’objet de cet ouvrage qui donne les clés indispensables au succès de la transformation qui débute dans chaque entreprise.

Par Michael Valentin
Le 29/05/2017

« Une 4e révolution industrielle ? ». Cette question que Pierre, le dirigeant de Potifr’Oui se pose au début du roman, la plupart des dirigeants industriels l’ont dépassée depuis plusieurs mois maintenant : l’industrie du futur est entrée dans les moeurs. Ainsi la question qui émerge de plus en plus n’est plus vraiment celle du « pourquoi ?», de moins en moins celle du « quoi ? » mais de plus en plus celle du « comment ? » Car bien entendu nous sommes très nombreux à nous rendre dans des salons, des conférences ou à nous former « au fil de l’eau » aux nouvelles technologies et à leurs implications.

Mais de là à savoir par quel bout appréhender le sujet dans sa propre entreprise il y a un grand pas à franchir ! Avec des différences d’appréciation et de besoins qui dépendent fortement de la maturité des équipes : pour les plus avancés dans leur réflexion, convaincus qu’il faut bouger et à l’aise avec les options technologiques qui sont sur la table, la question de la réflexion stratégique reste entière, et avec elle celle de la mise en oeuvre qui passe inéluctablement par une adaptation de l’organisation, des modes de pilotage et des compétences. Pour ceux qui ont un projet bien identifié et qui souhaitent simplement s’assurer que ce projet se fera en intégrant toutes les briques technologiques les plus avancées, la question de la mise en oeuvre et du lien entre ce projet (souvent un investissement local) et le reste de l’organisation reste ouverte. Enfin pour ceux qui restent encore dubitatifs ou qui n’ont pas forcément compris comment utiliser au mieux cette révolution pour en profiter concrètement au niveau « business » et opérationnel, c’est la question du diagnostic qui est la plus fréquente : quelles opportunités stratégiques, technologiques, organisationnelles ? Et bien entendu ces trois types de maturité dépendent aussi beaucoup du secteur industriel (protégé ? en croissance ? mature ? en tension ? …) ainsi que de la trajectoire individuelle de l’entreprise, souvent liée à sa culture.

« The Smart Way » a été écrit sous forme de roman, avec l’état d’esprit de faire progresser chacun dans sa réflexion quel que soit justement le niveau de maturité du lecteur et de son organisation. Chez OPEO, en tant que consultants experts du sujet, nous avons diagnostiqué et accompagné plus d’une centaine d’entreprises sur le sujet. Cela nous a confortés sur trois convictions fortes que nous portons depuis quelques années :

  • La France industrielle peut revenir dans la course et retrouver son leadership sur la scène économique mondiale, et la 4e révolution industrielle est une chance unique car les meilleurs seront ceux qui profiteront d’une excellente réputation, qui auront un état d’esprit adapté et des compétences / une capacité à investir robuste. Et nous avons tout cela.
  • L’industrie du futur est aussi une opportunité de créer du liant entre les territoires et de relancer l’activité économique au sein de ceux qui ont le plus souffert de la désindustrialisation récente. Car l’empreinte industrielle du futur sera d’autant plus pertinente qu’elle sera segmentée par territoire de très grosses unités très automatisées dans la France périphérique et d’usines « smarts » ultra connectées et compactes en périphérie des métropoles, et avec des ponts entre les entreprises des « deux France » qui sont complémentaires en termes de compétences.
  • La robotisation et la numérisation sont des opportunités plus que des menaces à condition qu’elles soient bien accompagnées et très vite (c’est le plus rapide qui gagne, pas le plus gros). L’Allemagne et la Corée du Sud sont là pour en témoigner.

Mais pour que ce mouvement d’ensemble soit possible, le premier déclic doit bien entendu venir du terrain, dans chaque entreprise industrielle, avec plusieurs ingrédients nécessaires qui méritent un accompagnement pour que les dirigeants, les équipes, les chercheurs, les managers de chaque PME, ETI, groupe et start-up apprennent à se créer une vision ambitieuse et à se transformer. Parmi les facteurs de succès, la méthode de transformation est au moins aussi importante que la vision : il est notamment capital de revoir les modes de pilotage et de leadership afin de s’adapter en permanence : la vitesse du progrès devient exponentielle et donc stratégie et exécution deviennent les deux membres d’un même corps qui se nourrissent l’un et l’autre en permanence pour se surpasser mais de façon pérenne.

Portons tous ensemble une vision optimiste de l’avenir pour notre équipe de France industrielle : nous en avons le potentiel et nous pouvons l’exploiter très vite si nous nous y prenons de façon structurée et collective !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi

icon A la découverte de l’industrie
Le robot est mon ami. L’histoire d’une intégration réussie
Le robot est mon ami. L’histoire d’une intégration réussie
Les initiatives se multiplient pour favoriser la renaissance de l’industrie, dynamique dans l’ensemble mais parfois en difficulté au sein de certains territoires. Dans tous les secteurs, on observe de belles...
Voir ce poste
icon Industrie du futur
Le sursaut des grands groupes à l’ère du numérique ?
Le sursaut des grands groupes à l’ère du numérique ?
Les grands groupes doivent faire le deuil de nombreuses pratiques anciennes pour réellement adapter leur stratégie et leurs métiers à l’économie numérique et maintenir leur position de leader.
Voir ce poste
icon Industrie du futur
Le SAV, l’autre enjeu majeur de l’industrie du futur.
Le SAV, l’autre enjeu majeur de l’industrie du futur.
La Semaine de l’Industrie s’est achevée au début du mois et a été l’occasion, pour tous, de refaire un point sur les différentes technologies qui bouleversent les processus métiers industriels : Intelligence Artificielle, Big...
Voir ce poste
icon Industrie du futur
Appel à candidature The Future Of Réenchantez l'industrie
Appel à candidature The Future Of Réenchantez l'industrie
La 4e édition du programme « The Future Of : Réenchantez l’industrie » réunira une trentaine d’acteurs sélectionnés (entreprises, experts, chercheurs, start-up, boosters) afin d’échanger autour de l’industrie du futur...
Voir ce poste

Inscrivez-vous à la newsletter

Vous pouvez à tout moment nous adresser vos contributions et participer ainsi à la réflexion sur les enjeux de l’industrie.

Devenez contributeur