Marianne Bléhaut

Actuellement en post-doctorat au CNRS où elle étudie les comportements de consommation d’énergie, son article a pour titre How does a change in risk perception affect the housing market ? Evidence from an industrial accident in France. Il a été rédigé pendant sa thèse de sciences économiques réalisée à l’université Paris-Saclay au sein du laboratoire RITM, encadrée par Miren Lafourcade et Laurent Gobillon.

Demande de contact