La Fabrique de l’industrie dans la presse

La Fabrique de l’industrie dans la presse

17/04/2020
Après le coronavirus, un autre monde est peut-être possible mais il n’adviendra pas
C’est un questionnement planétaire : le coronavirus, non content de provoquer une récession, annonce-t-il la fin de la mondialisation ? L’économiste et Délégué général de La Fabrique de l'industrie Vincent Charlet estime, dans une tribune au « Monde », que l’épidémie actuelle ne doit pas remettre pas en cause la mondialisation des échanges, tant celle-ci apporte de bénéfices aux consommateurs et aux entreprises.
14/04/2020
En temps de pandémie, les Etats doivent-ils sauver les êtres humains ou la croissance économique ?
Thierry Weil, professeur à MinesParisTech, où il occupe la chaire Futurs de l'industrie et du travail, et conseiller de La Fabrique de l'industrie, met en lumière le dilemme auquel sont confrontés les Etats en temps de pandémie, à une époque où il est devenu inacceptable de sacrifier une petite partie d'une population pour préserver le confort économique d'une large majorité. Sa tribune est à retrouver dans Le Journal du Dimanche.
02/04/2020
Le Covid-19 souligne notre dépendance aux GAFAM
Après avoir investi les services aux particuliers, les géants américains du numérique musclent leurs velléités dans l’industrie. Le confinement en pleine crise du Covid-19 montre une domination claire des plateformes numériques américaines. La riposte européenne doit s’accélérer. L'enquête de L'Usine Nouvelle, secteur par secteur, interroge notamment Caroline Mini, cheffe de projet à La Fabrique de l'industrie.
25/03/2020
[REPLAY] Louis Gallois, invité de l'émission 24H Pujadas sur LCI
En pleine crise du Covid-19 et quelques jours après le début du confinement de la population, Louis Gallois commente ces mesures sur LCI. Chômage partiel, conséquences sur l'économie et sur l'industrie et intervention de l'Etat au programme de son interview.
09/03/2020
« La Fabrique de l’industrie », au-delà de l’entreprise libérée
Autonomie des salariés, réactivité des entreprises sont les nouvelles qualités attendues en 2020 selon cet article du journal La Croix. Bien loin du taylorisme, un nouveau modèle d’entreprise voit le jour, décrit dans la Note de La Fabrique parue en janvier 2020 en partenariat avec la Chaire Futurs de l'industrie et du travail de Mines ParisTech : "Au-delà de l'entreprise libérée, enquête sur l'autonomie et ses contraintes".
04/02/2020
La taxe carbone fait reculer la pollution, mais pas l’emploi industriel
L’OCDE a présenté mardi 4 février une étude inédite sur l’impact d’une hausse de la taxe carbone sur le secteur industriel français. Première leçon : cette taxe est efficace pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Deuxième leçon : elle n’impacte quasiment pas l’emploi mais réorganise la répartition des actifs entre secteurs. L'Opinion revient sur cette étude et interroge Caroline Mini, cheffe de projet à La Fabrique de l'industrie, sur les conclusions à en tirer.
27/01/2020
[REPLAY] 12h, l'heure H avec Louis Gallois
Louis Gallois, président du conseil de surveillance de PSA et co-président de La Fabrique de l’industrie, est l'invité de l'émission 12h, l'heure H présentée par Hedwige Chevrillon. Il revient sur la situation de l'industrie en ce début d'année 2020 - notamment dans un contexte de tensions commerciales grandissantes avec les États-Unis et la Chine -, l'annonce de la fusion PSA-FCA et le Brexit imminent.
20/01/2020
[REPLAY] - Vincent Charlet, invité de l'émission Perri Scope sur LCI
Vincent Charlet, Délégué général de La Fabrique de l'industrie est l'invité de Pascal Perri sur LCI. Il revient sur les actualités du moment, en particulier la très bonne place de la France dans le classement des pays les plus attractifs pour les investissements étrangers. Il insiste sur le fait que, si l'attractivité du pays à l'étranger est un atout majeur, la France investit également elle-même sur son sol.
20/01/2020
[REPLAY] - La France est-elle attractive ?
Le sommet Choose France a lieu, chaque année, depuis 2018 à Versailles et réunit des chefs d'entreprises venus du monde entier. À l'occasion de la troisième édition de ce sommet, Vincent Charlet, Délégué général de La Fabrique de l'industrie, est invité dans le Débat du jour sur RFI afin de discuter attractivité de la France. Au très gros contrat signé par les Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire vient s'ajouter une récente étude qui place la France 2ème pays le plus attractif d'Europe après l'Allemagne.
02/01/2020
Investissements immatériels : la France peut (encore) mieux faire
Selon une l'étude de La Fabrique de l'industrie "À la recherche de l'immatériel : comprendre l'investissement de l'industrie française" les entreprises françaises investissent autant, voire plus, que leurs homologues européennes dans l'immatériel. Mais ces investissements restent cantonnés dans les grandes entreprises et dans certains secteurs seulement. Retrouvez ici l'analyse de Marie Bellan, journalistes aux Echos.
14/11/2019
Les territoires industriels passés au crible
La Fabrique de l'Industrie, dans son étude "L'étonnante disparité des territoires industriels, comprendre la performance et le déclin", étudie la grande disparité des territoires industriels en France et revient sur quelques idées reçues en la matière. La France des territoires et celle des métropoles, la France qui gagne et la France qui perd. Combien de fois a-t-on entendu cette opposition entre deux France, alimentée par le mouvement des « gilets jaunes » ? Si les disparités régionales existent bel et bien, avec des pans entiers du territoire qui restent en retrait par rapport aux dynamismes d'autres régions, les territoires dits « périphériques » ne sont pas tous désindustrialisés. Pour plus d'informations, retrouvez ici l'article des Echos sur le sujet.
15/10/2019
Pacte productif : pour Bruno Le Maire, la France ne travaille pas assez
Suite aux annonces de Bruno Le Maire le 15 octobre 2019 concernant le pacte productif, Vincent Charlet, Délégué général de La Fabrique de l'industrie, et Thibaut Bechetoille, Président de CroissancePlus, répondent aux questions d'Hedwige Chevrillon sur BFM Business.  
08/10/2019
L'apprentissage, symbole d'une France qui peut changer
Cet édito des Echos fait référence à l'ouvrage "Tempête sur les représentations du travail", publié par La Fabrique de l'industrie en octobre 2018. Dans cet ouvrage, Laurence Decréau, professeure agrégée de lettres classiques, explique que la logique de l'enseignement secondaire l'emporte sur celle de l'enseignement primaire et technique : « L'enseignement doit être détaché de toute finalité pratique. C'est ce qui fait son excellence et sa noblesse. » La voie professionnelle deviendra voie de relégation, voire de garage. Aujourd'hui, l'entreprise reprend enfin sa place dans l'apprentissage en France. Dans un pays où le chômage des jeunes est un fléau, il était temps, même si rien n'est encore joué. Dans un monde où les qualifications changent de plus en plus vite, l'apprentissage ne doit pas fermer la porte sur d'autres formations, mais au contraire l'ouvrir (en Allemagne, les apprentis devenus patrons avaient souvent fait un MBA la trentaine venue). Le vrai défi du travail au XXIe siècle, c'est l'apprentissage de l'apprentissage.
02/10/2019
La France est très exposée à la montée du protectionnisme
Dans quelle mesure l'économie française pourrait-elle être affectée par une éventuelle nouvelle aggravation de la guerre commerciale ? C'est à cette difficile question que tente de répondre l'étude de la Fabrique de l'industrie, "La France est-elle exposée au risque protectionniste ?". À première vue, la France paraît assez exposée  au regain de protectionnisme dans le monde. En 2015, dernière année pour laquelle les chiffres sont disponibles, la part de la valeur ajoutée provenant de l'étranger dans les exportations de la France atteignait 21 %, un chiffre sensiblement équivalent à celui de l'Allemagne. Cette statistique montre que l'Hexagone est bien intégré dans les chaînes de valeur mondiales. L'analyse des Echos sur le sujet met en valeur les points saillants de l'étude : la part de la valeur ajoutée venant de Chine est importante dans les exportations françaises et européennes et a tendance à grimper. A l'inverse, la part des Européens dans la valeur de la production chinoise recule. La dépendance de l'Europe à la Chine augmente.
02/10/2019
Protectionnisme : le problème de l’Europe est chinois, pas américain

Selon l'étude de La Fabrique de l’industrie, "La France est-elle exposée au risque protectionniste ?", « l’importance croissante de la valeur ajoutée chinoise dans la demande manufacturière occidentale n’a d’égale que notre propre incapacité à pénétrer le marché chinois ».

Cet article de L'Opinion souligne que non seulement la Chine détient de plus en plus de valeur ajoutée dans les produits vendus dans les pays riches, mais parallèlement, les pays riches sont de moins en moins présents dans son marché intérieur à elle.

18/09/2019
Les nouvelles frontières du travail

« Le travail en mouvement » traite des nouvelles pratiques productives et formes d’organisation du travail ainsi que des implications pour les modes de reconnaissance au travail, du travail et par le travail. Statistiques, bilans d’expériences dans les ateliers comme sur les territoires, représentation imagée que nous offrent la littérature et le cinéma, régulations sociales et négociations des normes juridiques… Les entrées thématiques sont diversifiées, tout comme les approches disciplinaires et les expertises professionnelles, de façon à appréhender le travail « d’une manière peu coutumière mais particulièrement heuristique ».

Quelles nouvelles pratiques productives et quelles nouvelles formes d’organisation du travail observe-t-on aujourd’hui ? Comment se transforment les frontières du travail ? Quelles sont les implications pour les modes de reconnaissance au travail, du travail et par le travail ? Ces trois axes principaux structurent l’ensemble des contributions recueillies dans l’ouvrage, et discutées dans cet article du Monde.
06/09/2019
Les erreurs à éviter quand on veut mêler lean management et usine 4.0

Une étude co-menée par La Fabrique de l’industrie, "Organisation et compétences dans l'usine du futur", s’intéresse à la manière dont les entreprises industrielles sont passées au 4.0.

L'Usine Nouvelle constate : dans les PME comme dans les grands groupes, la rationalisation des processus et l’adoption des nouvelles technologies ne peut fonctionner que si les employés sont impliqués et autonomes. Deux exemples sont mis en avant : la PME Lippi et le groupe Michelin. Au-delà de la recherche de performance, l’étude cherche à avertir sur les dangers de la numérisation de l’industrie : "Le risque est réel que la prescription technologique vienne encore réduire les marges de manœuvre des salariés si une grande vigilance n’est pas portée à ces questions. […] L’attractivité de l’industrie en dépend."

04/09/2019
Dessine-moi l'usine du futur
L'étude de la Fabrique de l'industrie "Organisation et compétences dans l'usine du futur" présente une quinzaine d'études de cas parmi les usines les plus en pointe sur l'introduction des nouvelles technologies dans leur chaîne de production. Le point commun à toutes les organisations à l'avant-garde de la révolution numérique saute aux yeux : la transformation est toujours globale et culturelle, bien avant d'être technologique. Cet article des Echos se penche sur les conséquences de la montée en puissance des nouvelles technologies sur le monde du travail : hausse de la productivité, mais parfois aussi uniformisation des tâches, possible polarisation des actifs et des emplois.
30/07/2019
Pourquoi les entreprises françaises continuent d'investir

L'investissement des entreprises a accéléré au deuxième trimestre, malgré la perspective du Brexit et l'intensification des tensions commerciales. Cet article paru dans Les Echos revient notamment sur l'étude de La Fabrique de l'industrie parue en octobre 2018 : L'investissement des entreprises françaises est-il efficace ?

Cette note révèle que les entreprises françaises investissent beaucoup plus dans les logiciels et la R & D que leurs homologues européennes, mais moins dans les machines et équipement, ce qui pourrait expliquer la moindre performance de l'outil de production français.

13/07/2019
[REPLAY] Transformation numérique : les patrons ont la parole
Auteur du livre, "La transformation numérique et les patrons : Les dirigeants à la manœuvre" (Éd. Presses des mines, collection les Docs de La Fabrique), Christophe Deshayes est l'invité de Frédéric Simottel sur BFM Business. Il revient sur le contenu de son livre : sur le sujet de la transformation numérique, la parole est majoritairement donnée aux entreprises « natives » de cette révolution. Cet ouvrage expose au contraire le point de vue de patrons d’entreprises plus traditionnelles ou historiques, qui font encore l’essentiel du maillage économique de notre territoire en donnant la parole aux dirigeants d’entreprises de toutes tailles, des ETI aux championnes du CAC 40, qui témoignent de cette nouvelle donne et des actions mises en place pour y répondre. Valeo, Saint-Gobain, Schmidt Groupe, Publicis ou encore Pernod Ricard font partie du panel d’entreprises interrogées.  
Retrouvez toutes nos parutions dans la presse Consultez nos newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter

Vous pouvez à tout moment nous adresser vos contributions et participer ainsi à la réflexion sur les enjeux de l’industrie.

Devenez contributeur