La classe de 1ère STMG du lycée Jules Siegfried à la découverte de l’industrie et de ses métiers

Atelier pédagogique de La Fabrique, avec le lycée Jules Siegfried et l’association C’possible

Par Emilie Bourdu et Sounia Chanfi
Le 16/03/2017

L’association C’Possible et La Fabrique de l’industrie ont accompagné durant l’année 2016-2017 une trentaine d’élèves du lycée Jules Siegfried (Paris 10).

L’objectif de ce projet était de permettre aux jeunes de mieux comprendre le rôle de l’industrie dans l’économie et de poser leurs questions sur ce secteur directement aux professionnels de l’industrie. Lancé officiellement le 22 septembre 2016 au lycée, le projet d’Atelier péda’ s’est fait en présence des professionnels de PSA et de partenaires.

Quatre séquences ont permis de nourrir ce projet.

Un travail préparatoire en classe

L’équipe pédagogique composée de professeurs en Lettres, Sciences de Gestion, Management, Économie et Droit, et de la responsable du CDI, a réalisé un important travail préparatoire avec les élèves : passation d’un questionnaire sur l’industrie, traitement et analyse d’articles et de documents d’actualités économiques et notamment du secteur automobile, échanges en cours avec les élèves sur des notions économiques et industrielles.

Rencontre avec Louis Gallois

Lycéens et Louis Gallois Lfi

Les lycéens ont rencontré Louis Gallois le 6 décembre 2016. Ont été abordés des sujets tels que la compétitivité, la concurrence, le marché de l’automobile et les bouleversements technologiques. Voici un court extrait des échanges :

Elève : « Dans votre rapport de 2012, vous aviez rédigé 22 mesures notamment sur l’emploi, le coût du travail, le financement des entreprises, l’énergie… Souhaiteriez-vous modifier aujourd’hui certaines de vos préconisations ? »

Louis Gallois : « Je n’ai pas assez parlé du numérique alors qu’il est essentiel dans la vie économique. Dans les entreprises, les technologies numériques envahissent toutes les fonctions pour à la fois robotiser, créer un dialogue entre les différents corps de métiers… En 2012, ce n’était pas aussi évident. Le sujet du numérique est en pleine expansion.

Le second que j’aurais dû développer, c’est le logement. Nous trouvons dans certaines zones en France une pénurie de logement qui entraine des loyers très élevés et cela nuit à la compétitivité de la France. Les gens ont besoin de salaires élevés pour payer leur loyer. On observe donc une inflation des salaires plus forte que dans d’autres pays où le coût du logement est plus bas. Un des moyens pour résoudre ce problème est de relancer la construction de logement, cela permettrait de restaurer la compétitivité en diminuant la pression sur les salaires.

Le troisième élément est que j’ai beaucoup parlé de formation professionnelle mais pas assez de l’éducation. Notre système éducatif fait face à des difficultés. Nous avons énormément de décrocheurs, c’est-à-dire des jeunes qui quittent à la fin de leur scolarité obligatoire le système scolaire. Ils n’ont donc pas le socle de connaissances fondamentales pour trouver un métier et développer une activité professionnelle valorisante. Notre système éducatif mériterait d’être soutenu notamment l’école primaire. Nous ne perdrons rien à investir dans l’éducation. »

Elève : «Comment former les jeunes aux métiers de demain ?»

LG : « Il faut se préparer à aborder des domaines nouveaux tout au long de sa vie et même à faire plusieurs métiers. Vous allez un jour rentrer dans la vie active. Vous ne ferez sans doute pas comme vos parents qui ont fait toute leur carrière dans une même entreprise. Vous serez amenés à changer d’entreprise et de métier. Il faut s’y préparer et disposer d’une formation qui permette de faire différentes choses.  Les techniques vont bouger et le numérique envahit les entreprises. On observe que les jeunes sont habitués aux outils numériques contrairement aux autres générations. Cela suppose une formation générale, une très grande curiosité et de suivre l’évolution des techniques. Les langues seront également très importantes ! »

Visite du site de PSA Peugeot-Citroën et d’une de ses concessions à Créteil

Concession PSA Créteil

En janvier 2017, deux visites ont été programmées. La première s’est déroulée sur le site de production PSA à Poissy, elle a été assortie d’une rencontre sur le thème « suivi d’une commande ». La seconde a eu lieu à la concession PEUGEOT SVICA Créteil. Les élèves ont découvert différents métiers en se mettant dans la peau d’un client : marketing, vente, après-vente…

Bilan du projet 

Enfin, dans le cadre du cycle de  « rencontre écoles-entreprises », » organisé en partenariat avec la cité des métiers, les élèves ont été accueilli à la cité des sciences et de l’industrie le 16 mars. En présence de l’équipe pédagogique, des partenaires et des industriels, les élèves ont pu faire le bilan du projet. Ils sont notamment revenus sur ce qu’ils ont compris, appris, aimé ou moins aimé. Ils ont eu l’occasion d’en discuter avec les industriels qui les ont suivis tout au long du projet.

Les élèves ont d’abord travaillé par petits groupes sur trois thèmes  « Capital et travail dans l’industrie automobile », « Les services dans l’industrie automobile » et « Évaluation des élèves sur le projet ». Puis chaque groupe a présenté le résultat de son travail aux professionnels présents par groupe.

Une élève :  « Avec ce projet, j’ai pu découvrir des choses, j’ai notamment vu des hommes et des femmes travailler. Je pensais que la production était très robotisée mais je me suis rendue compte que le travail humain est essentiel. L’usine et la concession sont complémentaires. »

Pour rappel 

Les ateliers pédagogiques ont pour objectifs de :

  • faire découvrir aux jeunes l’industrie, ses métiers et ses perspectives de carrière,
  • améliorer leur compréhension du monde économique et de l’entreprise en général
  • leur faire découvrir de véritables sites industriels,
  • relier les notions vues en cours par les élèves à la réalité industrielle,
  • favoriser les échanges et interactions entre le monde enseignant, les jeunes et les entreprises.

 

 

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi

A la découverte de l’industrie
Les collégiennes bougent pour l'industrie du futur
Les collégiennes bougent pour l'industrie du futur
Rendre attractifs les métiers de l’industrie auprès des jeunes femmes ? C’était l’ambition du Challenge Elles bougent pour l’Industrie du Futur organisé le 27 mars dernier pendant la 8e édition...
Voir ce poste
A la découverte de l’industrie
Concours "De l'objet aux métiers, découvrez les technologies des industries mécaniques"
Concours "De l'objet aux métiers, découvrez les technologies des industries mécaniques"
La Fédération des industries mécaniques, l’Onisep et La Fabrique de l’industrie félicitent les lauréates de la 3ème édition du concours “De l’objet aux métiers, découvrez les technologies des industries mécaniques”.
Voir ce poste
A la découverte de l’industrie
"Classes 4.0 en entreprise", Axon’Cable initie les collégiens à l'industrie du futur
"Classes 4.0 en entreprise", Axon’Cable initie les collégiens à l'industrie du futur
Depuis plus de 20 ans la société Axon’ Cable de Montmirail ouvre ses portes et accueille des élèves de collèges pour leur faire découvrir l’industrie et ses métiers. Cette année,...
Voir ce poste
A la découverte de l’industrie
Le robot tue-t-il l'emploi ?
Le robot tue-t-il l'emploi ?
Plus de 350 lycéens sont venus participer à la première séance du cycle de “rencontre écoles-entreprises”, qui s’est tenue le 23 février 2017 à la cité des sciences et de...
Voir ce poste

Inscrivez-vous à la newsletter

Vous pouvez à tout moment nous adresser vos contributions et participer ainsi à la réflexion sur les enjeux de l’industrie.

Devenez contributeur