“Classes 4.0 en entreprise”, Axon’Cable initie les collégiens à l’industrie du futur

Depuis plus de 20 ans la société Axon’ Cable de Montmirail ouvre ses portes et accueille des élèves de collèges pour leur faire découvrir l’industrie et ses métiers. Cette année, c’est au total 80 collégiens de 3ème qui ont été immergés dans le monde industriel Axon.

Par Sounia Chanfi
Le 10/03/2017

Du 6 au 10 mars, la société Axon’Cable, constructeur de composants électroniques, a reçu 80 élèves de trois établissements (le collège de la Fontaine du Vé de Sézanne, le collège de la Brie Champenoise et le collège Sainte Jeanne d’Arc de Montmirail) pour leur faire découvrir le monde industriel et les initier aux technologies de l’industrie du futur.

Au menu de cette semaine : des ateliers co-animés par les professeurs et les salariés d’Axon’Cable pour les initier aux technologies de l’industrie du futur comme la conception de fichiers en 3D, l’impression de ces fichiers en 3D, l’utilisation d’une machine de découpe de gravure laser ou encore l’initiation à la programmation de cartes électroniques Arduino.

Découverte des métiers et de l’organisation d’une entreprise

Les choix d’orientation des élèves se construisent dès la fin du collège. Les jeunes ont eu l’opportunité d’échanger avec les salariés de la société sur leurs formations, leur parcours professionnel et sur les différents métiers tels que agent de laboratoire, opérateur en production, comptable ou commercial. Le « rallye des métiers » organisé de manière ludique et pédagogique a permis aux jeunes de relever différents défis : réaliser une soudure en production, effectuer une mesure au laboratoire etc.

Parce qu’Axon’Cable est une société mondialisée, les élèves ont pu mettre en pratique les langues étrangères apprises en cours à travers des exercices de compréhension orale et l’écriture d’une lettre de motivation en anglais pour postuler en tant que stagiaire. Répartis dans différents ateliers indépendamment de leur collège d’origine, les élèves ont pu également appréhender la manière dont est organisé le travail en entreprise : comment fonctionne la collaboration en équipe avec d’autres services, d’autres sociétés… mais aussi comment communiquer avec des collaborateurs étrangers.

Production et développement durable: un enjeu

L’entreprise se doit de réduire son empreinte écologique. Un challenge de l’écologie organisé par les professeurs et l’équipe Sécurité et Environnement d’Axon’ a permis aux collégiens de mesurer l’importance du développement durable pour une entreprise industrielle. Les collégiens ont sorti leur panoplie de chimistes afin d’effectuer des tests sur la qualité de l’eau utilisée dans l’atelier de traitement de surface. Comme dans une agence de publicité, ils ont dû créer leur campagne « écogestes ». Trier les déchets industriels et comprendre leur traitement.

Le « big data » : un challenge 4.0

La semaine s’est achevée par l’organisation de plusieurs challenges. Le matin, à partir de pièces prédécoupées sur la machine de découpage laser du Fab Lab d’Axon’Cable, les collégiens répartis par équipe ont dû fabriquer un avion et le lancer le plus loin possible pour gagner. Pour la séance finale qui s’est tenue dans l’après-midi, les collégiens, les industriels, les professeurs, les parents d’élèves et les salariés d’Axon’ se sont livrés à un test de connaissance à travers un quiz sur l’industrie 4.0 et sur l’entreprise dans une ambiance conviviale. Sans surprise, ce sont les salariés de l’entreprise qui ont obtenu le meilleur score mais les élèves n’ont pas eu à rougir face aux autres participants.

Le dernier défi de la journée consistait à faire affronter les collégiens et les professionnels autour de jeux de logique et de rapidité. Les résultats des compétitions étaient récoltés et affichés en temps réel via un système de cartes électroniques Arduino dont les élèves ont appris la programmation tout au long de la semaine. Tout comme les masses de données de production – les « big data » – collectées sur les machines de l’entreprise et affichées sur écran pour superviser l’activité, les systèmes Arduino programmés pour le challenge 4.0 ont permis au public de suivre instantanément la progression des équipes.

Une belle initiative riche d’enseignement pour immerger les jeunes dans le « vrai » monde industriel et leur faire découvrir les métiers, les femmes et les hommes investis dans leur travail et les évolutions liées à ce secteur.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi

A la découverte de l’industrie
Les collégiennes bougent pour l'industrie du futur
Les collégiennes bougent pour l'industrie du futur
Rendre attractifs les métiers de l’industrie auprès des jeunes femmes ? C’était l’ambition du Challenge Elles bougent pour l’Industrie du Futur organisé le 27 mars dernier pendant la 8e édition...
Voir ce poste
A la découverte de l’industrie
Concours "De l'objet aux métiers, découvrez les technologies des industries mécaniques"
Concours "De l'objet aux métiers, découvrez les technologies des industries mécaniques"
La Fédération des industries mécaniques, l’Onisep et La Fabrique de l’industrie félicitent les lauréates de la 3ème édition du concours “De l’objet aux métiers, découvrez les technologies des industries mécaniques”.
Voir ce poste
A la découverte de l’industrie
La classe de 1ère STMG du lycée Jules Siegfried à la découverte de l’industrie et de ses métiers
La classe de 1ère STMG du lycée Jules Siegfried à la découverte de l’industrie et de ses métiers
Atelier pédagogique de La Fabrique, avec le lycée Jules Siegfried et l’association C’possible
Voir ce poste
A la découverte de l’industrie
Le robot tue-t-il l'emploi ?
Le robot tue-t-il l'emploi ?
Plus de 350 lycéens sont venus participer à la première séance du cycle de “rencontre écoles-entreprises”, qui s’est tenue le 23 février 2017 à la cité des sciences et de...
Voir ce poste

Inscrivez-vous à la newsletter

Vous pouvez à tout moment nous adresser vos contributions et participer ainsi à la réflexion sur les enjeux de l’industrie.

Devenez contributeur