Est-il vain de vouloir sauver nos usines ?

Les salariés de l’aciérie Ascoval ont un mois pour trouver un repreneur, tandis que l’usine Ford de Blanquefort va fermer, laissant 850 salariés sur le carreau. Bruno Le Maire affirme qu’il ne baissera pas les bras sur ces dossiers industriels, mais est-ce vraiment utile de vouloir sauver nos usines ? Thierry Weil, Professeur à Mines Paristech (chaire Futurs de l’industrie et du travail) et conseiller de La Fabrique de l’industrie répond à cette question cruciale au micro de France Culture, juste ici.

Inscrivez-vous à la newsletter

Vous pouvez à tout moment nous adresser vos contributions et participer ainsi à la réflexion sur les enjeux de l’industrie.

Devenez contributeur