Homme et robots, pour le meilleur… et pour le pire

Vincent Charlet, directeur du think tank La Fabrique de l’industrie : « Le temps libéré par les machines nous permettra d’investir d’autres champs, comme l’innovation, l’amélioration de ses process, la responsabilité sociétale et environnementale ou l’amélioration constante de l’intelligence artificielle pour produire mieux et à façon. Nous pourrons également nous concentrer sur le “savoir-produire” autour d’un écosystème de bureaux d’études et de start-up. » Lire l’article

Partager
Imprimer
Contact

Mathilde Jolis

Responsable des relations presse

  • 01 56 81 04 26
  • mathilde.jolis@la-fabrique.com
  • 81 boulevard Saint Michel
    75005 Paris