La taxe carbone aux frontières européennes va-t-elle faciliter les relocalisations ? Pas si simple

Pour lutter contre ses émissions importées et relocaliser son industrie, l’Union européenne est sur le point de s’armer d’un mécanisme d’ajustement carbone aux frontières. Le principe : verdir les marchandises issues de pays aux normes environnementales moins strictes qui arrivent sur son territoire, en soumettant les importateurs aux mêmes exigences climatiques que les entreprises du Vieux continent, confrontées à une concurrence forte. Mais si la mesure est – logiquement – dénoncée par ses partenaires commerciaux, surprise : elle ne fait pas non plus l’unanimité chez les industriels européens, qui dénoncent de possibles effets pervers. Caroline Mini, cheffe de projet à La Fabrique de l’industrie, et auteure du document de travail Ajustement carbone aux frontières – risques et opportunités pour l’industrie européenne, commente la parution imminente du package Fit for 55 de la Commission européenne pour La Tribune

Partager
Imprimer
Contact

Mathilde Jolis

Responsable des relations presse

  • 01 56 81 04 26
  • mathilde.jolis@la-fabrique.com
  • 81 boulevard Saint Michel
    75005 Paris