Le rêve étrange du « remade in France »

L’épidémie a ravivé l’envie de relocaliser des activités en France. Mais les raisons de délocaliser sont toujours là. La volonté de souveraineté et la numérisation pourraient toutefois changer – un peu – la donne. Un virus aurait-il le pouvoir de faire fleurir des usines ? Quand l’épidémie a commencé à ravager le pays au printemps, les Français ont découvert avec stupeur que leur industrie était incapable de produire assez de masques, d’anesthésiants, de respirateurs. Et que ces produits brusquement devenus vitaux risquaient de manquer. Emmanuel Macron s’est indigné : « Il nous faut retrouver la force morale et la volonté pour produire davantage en France ». Son gouvernement a mis un milliard d’euros dans une enveloppe pour encourager les relocalisations.

 

Partager
Imprimer
Contact

Mathilde Jolis

Responsable des relations presse

  • 01 56 81 04 26
  • mathilde.jolis@la-fabrique.com
  • 81 boulevard Saint Michel
    75005 Paris