Les licenciements économiques plus faibles dans l’industrie

Voilà de quoi surprendre à l’heure où les fermetures d’usines et délocalisations inquiètent toujours autant. Particulièrement exposée à la concurrence internationale, l’industrie connaît un taux de licenciements pour motif économique plus faible (2,3 % de la main-d’œuvre) que les métiers protégés de la mondialisation (3,3 %) comme, par exemple, les boulangers et les kinésithérapeutes, constate une étude de la Fabrique de l’industrie, publiée en décembre. Lire l’article

Partager
Imprimer
Contact

Mathilde Jolis

Responsable des relations presse

  • 01 56 81 04 26
  • mathilde.jolis@la-fabrique.com
  • 81 boulevard Saint Michel
    75005 Paris