Pour réindustrialiser l’Europe, Louis Gallois prône le modèle coréen

Pour lui, « industrie » est l’un des plus beaux mots qui soit, synonyme de technologie, savoirs, balance commerciale, emplois et aménagement du territoire. Après avoir dirigé Snecma (devenu Safran), Aerospatiale, EADS (devenu Airbus), la SNCF et PSA, Louis Gallois copréside aujourd’hui le club de réflexion « La Fabrique de l’Industrie ». Il plaide pour une réindustrialisation de la France et de l’Europe « à la coréenne », mêlant investissement, innovation, recherche et… planification, afin d’éviter « l’humiliation » connue selon lui par les Français de ne pas avoir encore réussi à produire un vaccin face au Covid-19. Il a répondu aux questions de l’AFP, retranscrites par Ouest France.

Partager
Imprimer
Contact

Mathilde Jolis

Responsable des relations presse

  • 01 56 81 04 26
  • mathilde.jolis@la-fabrique.com
  • 81 boulevard Saint Michel
    75005 Paris