Relocalisation : arrêtons les fantasmes

Une étude de La Fabrique de l’industrie revient sur les raisons de la désindustrialisation qu’a connue la France ces dernières années et sur ce qu’il faut attendre, réellement, des relocalisations dont on parle tant. Encourager les relocalisations est devenu l’une des priorités du gouvernement. Pour ne plus dépendre de pays tiers sur les biens stratégiques – on estime à un cinquième des importations françaises les biens pouvant entrer dans cette catégorie – mais aussi pour retrouver des emplois. Et c’est là que les choses se compliquent. L’étude publiée le 8 septembre par La Fabrique de l’industrie, sous la plume de Sonia Bellit, Caroline Granier et Caroline Mini, est précieuse, car elle permet de remettre à leur juste place ces enjeux.

Partager
Imprimer
Contact

Mathilde Jolis

Responsable des relations presse

  • 01 56 81 04 26
  • mathilde.jolis@la-fabrique.com
  • 81 boulevard Saint Michel
    75005 Paris