Les territoires industriels : un potentiel à construire

Ce n’est pas parce qu’on dispose localement de ressources naturelles ou de compétences que l’on fait vivre un territoire industriel sur le long terme. Le Cube vous propose de revenir sur quelques enseignements des territoires labellisés « Territoires d’industrie ».

Un territoire ne se résume pas à un espace géographiquement délimité. Il se définit aussi comme un ensemble de ressources (naturelles, matérielles, immatérielles, humaines, etc.), d’interactions répétées et de projets partagés. Plus précisément, c’est la construction, l’activation et la combinaison de ces ressources qui permettent le développement d’un territoire dynamique. Ainsi, ce n’est pas parce que l’on dispose localement de ressources naturelles ou de compétences que l’on fait vivre un territoire industriel sur le long terme ; encore faut-il les pérenniser.

Parallèlement, il ne suffit pas qu’un élu décide de mettre en place un modèle de récupération de chaleur ou de production d’hydrogène pour que le projet aboutisse : il faut savoir mobiliser les industriels et les citoyens tout en obtenant les financements nécessaires. Revenons ici sur quelques enseignements des territoires labellisés « Territoires d’industrie ».

 

Partager
Imprimer
Pour aller plus loin
Pour plus d'informations, consultez la Note "Ces territoires qui cherchent à se réindustrialiser"
En savoir plus
Pour réagir