Tarification du carbone : des effets en cascade

Ce travail permet de repérer les secteurs pour lesquels l’investissement public et privé apparaît comme le plus essentiel ou le plus urgent.

La tarification du carbone est un instrument central des politiques climatiques, qu’un nombre croissant de pays dans le monde ont déjà adopté : en 2021, 21,5 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre étaient soumises à un prix du carbone, alors que cette part n’était que de 5,7 % en 2011 (World Bank, 2021). Assigner un prix à la tonne de carbone émise incite les producteurs à investir dans des technologies bas carbone et permet ainsi de tendre vers la neutralité, tout en limitant le surcoût pesant à la fois sur les entreprises et les ménages.

Cela étant, tous les secteurs d’activité n’ont pas la même capacité à répercuter tout ou partie de ce coût dans leurs prix de vente, ni à absorber sans dommages la part qu’ils ne peuvent transférer. Partant de l’hypothèse d’une tarification homogène et généralisée des émissions industrielles européennes (ici, à 250 €/tCO2), nous cherchons à évaluer l’exposition de l’ensemble des secteurs de l’économie française à ce surcoût. Notre analyse prend ainsi en compte les effets de répercussion tout au long des chaînes de valeur, avant les déplacements de l’offre et de la demande qui résulteront de ce surcoût (investissements dans de nouvelles technologies, substitutions, diminution de la demande, etc.).

Outre la demande finale, les secteurs fortement émetteurs apparaissent comme les plus significativement affectés. En d’autres termes, les effets de transfert sur les secteurs situés en aval des chaînes de valeur sont relativement limités. Autre résultat : les surcoûts de production induits par la tarification du carbone atteignent, pour certains secteurs, des niveaux préoccupants dès lors qu’ils sont rapportés au chiffre d’affaires ou à la marge courante. Ce travail permet donc de repérer les secteurs pour lesquels l’investissement public et privé apparaît comme le plus essentiel ou le plus urgent.

 

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez aussi

icon Transition énergétique
La tarification du carbone et ses répercussions
La tarification du carbone et ses répercussions
Dans un nouvel ouvrage, La Fabrique de l’industrie et Deloitte évaluent pour la première fois le risque d’augmentation des coûts pour l’ensemble des secteurs de l’économie française, du fait du...
Voir ce poste
icon Les politiques industrielles en France et en Europe
Ajustement carbone aux frontières. L’Europe à l’heure des choix
Ajustement carbone aux frontières. L’Europe à l’heure des choix
Cette étude explique pourquoi les entreprises semblent hésitantes à se saisir du mécanisme d’ajustement carbone aux frontières destiné à empêcher le « dumping climatique », et examine les questions techniques,...
Voir ce poste

Pour suivre nos actualités, abonnez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter