Journée spéciale « Emploi & Formation des jeunes » au Midest

Le salon mondial de la sous-traitance industrielle a été l’occasion pour La Fabrique de l’industrie de favoriser les échanges entre des industriels et ces jeunes issus de la formation professionnelle

Par
Le 23/09/2015
REPORTAGE

Ce premier partenariat avec le salon mondial de la sous-traitance industrielle a été l’occasion pour La Fabrique de l’industrie de favoriser les échanges entre des industriels et ces jeunes issus de la formation professionnelle, diplômés ou en passe de l’être. La « Proactive academy », qui se charge d’accompagner les jeunes âgés de 15 à 30 ans pour une insertion durable dans l’entreprise, a formé les jeunes avant leurs entretiens avec les industriels.

Une trentaine de jeunes ont pu rencontrer en face-à-face, sous forme de speed meeting, sept industriels et notamment Louis Gallois. Les discussions ont porté sur leur recherche de contrat : stage, alternance, emploi. Les chefs d’entreprise ont fait part de leur expérience et apporté des conseils sur leur orientation professionnelle future.


Rémy Vetter, en licence pro COTEMI (coordinateur technique des méthodes d’industrialisation) explique ainsi que sa rencontre avec Guy Métral, président de la CCI de Haute-Savoie et dirigeant de RMG Industrie, lui a permis d’échanger sur sa volonté de poursuivre ses études en école d’ingénieur et de préciser son projet. Cet apprenti à l’Aforp ajoute : « la mise en relation avec des professionnels du secteur est souvent difficile. D’ailleurs, j’avais trouvé mon contrat d’alternance par le bouche à oreille. Ces rencontres sont donc pour moi une occasion unique d’étoffer mon réseau de contacts et de mieux comprendre les attentes d’une entreprise par rapport à un apprenti. » Fiona Levesque, étudiante à l’IUT de Tremblay indique quant à elle : « je voulais m’entretenir avec des industriels pour qu’ils m’aident dans ma recherche de stage et mon orientation. Les contacts avec eux sont trop rares, les seuls professionnels que nous rencontrons sont des professeurs qui sont à mi-temps aussi dans des entreprises. »

Du coté des professionnels du secteur, sept industriels ont répondu présent : RMG Industrie, FMB, Axon’ Câble, LEM, PSA Peugeot-Citroën, Poclain Hydraulics, Rohde & Schwarz. Toutes ces entreprises sont conscientes des problèmes d’attractivité dont souffre le secteur et s’impliquent donc pour entreprendre des actions en direction des jeunes et du monde de l’Education nationale. L’enjeu est réel : les difficultés de recrutement représentent un frein majeur au développement de leur activité. En effet, 38,5 % des projets de recrutement dans le secteur sont jugés difficiles (soit 54 000 sur un total de 140 000 projets de recrutement dans l’industrie). Les plus fortes difficultés à recruter se concentrent sur certains métiers comme les régleurs, les agents de maîtrise et assimilés en fabrication mécanique, les chaudronniers, tôliers, traceurs, serruriers, métalliers, les dessinateurs en électricité et en électronique (statistiques issues de l’enquête Besoin en main-d’œuvre – Pôle emploi, 2015).

Cette journée a porté ses fruits. Suite au speed meeting deux entreprises se disent prêtes à prendre des stagiaires ou à les appuyer dans leur démarche de formation. Nous pouvons citer l’entreprise LEM qui a conservé plusieurs CV et pense intégrer au moins deux stagiaires. De son côté l’entreprise PSA Peugeot Citroën s’engage à recommander deux étudiants souhaitant poursuivre leur formation d’ingénieur à l’issue de leur DUT.

Les élèves présents sur le salon ont également pu assister à des tables-rondes valorisant les filières professionnelles et plus particulièrement l’apprentissage. Une dizaine d’apprentis ont ainsi livré leur témoignage sur leur formation, leur vie en entreprise, les difficultés rencontrées et leurs perspectives d’avenir.

Enfin, les exposants et visiteurs du salon ont pu observer le travail d’une classe de Première STMG du lycée Jacques Brel de Vénissieux. Accompagnés d’un photographe professionnel, de leur professeur et d’un chef de projet de La Fabrique, les élèves ont réalisé une exposition photo intitulée « Quel regard portent les jeunes sur l’industrie : des photos pour en finir avec les clichés ». Ces jeunes ont visité deux sites de production (Volvo et Samson Régulation SA) et réalisé des prises de vue sur plusieurs thématiques (la relation entre l’homme et la machine, les conditions de travail, la place de la femme dans l’industrie, l’organisation du travail et les métiers industriels).

REVUE DE PRESSE

 

“Des industriels se mettent au «speed dating» pour trouver des salariés”, par Annelot Huijgen

Louis Gallois lance un appel à la diversité”  

“18/11: journée spéciale sur l’emploi et la formation des jeunes”
 “Journée spéciale sur l’emploi et la formation des jeunes”

 

 

Ajouter un commentaire

Inscrivez-vous à la newsletter

Vous pouvez à tout moment nous adresser vos contributions et participer ainsi à la réflexion sur les enjeux de l’industrie.

Devenez contributeur