Concours « étudiants et jeunes chercheurs » #CEJC

Découvrez les grands gagnants de la première édition du concours « étudiants et jeunes chercheurs » de La Fabrique.

16 Commentaires Donnez votre avis

Le jeudi 8 juin, La Fabrique de l’industrie a dévoilé le palmarès de son concours pour étudiants et jeunes chercheurs. Parmi les soixante-quinze candidatures en lice, le jury* présidé par Louis Gallois a retenu huit finalistes qui se sont succédé sur scène.  Après avoir vulgarisé leurs travaux de recherche en cinq minutes, les jeunes ont débattu avec les membres du jury et le public. Trois lauréats ont remporté les prix de cette première édition :

Pour la catégorie « Thèse » –  1er prix de 3 000 euros

Hadrien Coutant – Un capitalisme d’ingénieurs : sociologie d’une stratégie industrielle dans l’aéronautique

Le lauréat de la catégorie « thèse » est Hadrien Coutant avec sa thèse de sociologie « Un capitalisme d’ingénieurs. Construire un groupe aéronautique après une fusion ».
Sa thèse soutenue en 2016 à Sciences Po est le fruit d’un travail de six ans de recherche au Centre de Sociologie des Organisations sous la direction de Pierre-Éric Tixier. Elle a été réalisée en collaboration avec le groupe Safran, dans le cadre d’une convention CIFRE. Hadrien poursuit actuellement ses recherches sur les transformations des formes économiques dans le cadre d’un post-doctorat avec Sciences Po et l’université de Louvain portant sur la relation de service dans le Facility Management.

Pour la catégorie « Mémoires » : 1er prix de 1 500 euros

Stéphanie Souan – Le créateur industriel au service de l’économie circulaire

La lauréate de la catégorie « mémoire » est Stéphanie Souan avec son mémoire « Économie circulaire en pratique ». Son mémoire a été présenté en 2014 dans le cadre du Master de l’École nationale supérieure de création industrielle (ENSCI-Les Ateliers). Dans ce travail, mené sous la direction de Cloé Pitiot, Stéphanie met à profit un double cursus avec l’École Centrale Paris entre 2011 et 2013, où elle a découvert le champ de l’innovation  environnementale, et sa mission de fin d’études à la direction de l’innovation de Décathlon, en collaboration avec la direction environnement. Stéphanie est aujourd’hui en mission pour le groupe RATP où elle pilote le développement de nouveaux équipements et mobiliers pour le réseau.

Pour la catégorie « Articles » : 1er prix de 1 000 euros

Bruno Albert – Standardiser le contrôle de la qualité au toucher 

Le lauréat de la catégorie « article » est Bruno Albert avec un article sur la standardisation du contrôle de la qualité au toucher. Son article A Smart System for Haptic Quality Control: Introducing an Ontological Representation of Sensory Perception Knowledge a été présenté à la conférence internationale KEOD 2016. Il a été réalisé dans le cadre d’une thèse CIFRE issue d’une collaboration entre l’entreprise INEVA et les laboratoires SYMME (université de Savoie) et Icube (université de Strasbourg). Actuellement en 2ème année de thèse, Bruno est encadré par Maurice Pillet et Cecilia Zanni-Merk. Son travail fait appel à l’organisation des connaissances, au contrôle qualité des produits et à la mécatronique.

Nous félicitions les trois lauréats et les cinq finalistes pour leurs travaux riches en enseignements pour le développement de l’industrie. Découvrez le livret du concours : 

*Les membres du jury composé de 

  • Louis Gallois, co-président de La Fabrique de l’industrie
  • Emmanuel Bézy, Chef du bureau compétitivité et attractivité à la Direction générale des entreprises
  • Sarah Guillou, Directrice adjointe du Département de Recherche Innovation et Concurrence, Economiste OFCE Sciences Po
  • François Pellerin, Animateur du projet Usine du Futur, Nouvelle Aquitaine
  • Jean-Marc Vittori, Éditorialiste au quotidien Les Échos
  • Ulrike Steinhorst, Directrice stratégie, planning et finances à la direction technique d’Airbus Group

 

 

Ajouter un commentaire

16 commentaires dans “Concours « étudiants et jeunes chercheurs » #CEJC

  1. Bonjour Jeremy,

    Nous acceptons les travaux rédigés en français ou en anglais.

    A votre disposition pour tout complément d’information.

    Sounia Chanfi

  2. Bonjour,

    J’envisage de candidater au concours jeune chercheurs porté par la fabrique de l’industrie.

    1) Un article publié dans « Entreprendre & Innover » en 2015 (sur la cogénération nucléaire et les innovations financières) est-il dans le scope d’intérêt de La Fabrique?

    2) J’ai vu qu’il y à aussi une catégorie mémoire. Pensez vous que je puisse participer à la fois à la catégorie mémoire (étude de cas menée en Finlande) et à la catégorie Article (article Entreprendre et Innover)?

    3) Plus globalement, je m’interroge sur l’adéquation ou non de mon sujet de thèse avec les attentes du jury. Dans un sens mon sujet est très connecté à des enjeux industriels (nucléaire, réseaux de chaleur). D’un autre côté, d’un point de vue macroscopique, il concerne plus les secteurs résidentiels et tertaires (chaleur pour le chauffage du bâti et eau chaude sanitaire) que l’industrie (chaleur de procédé). De plus les deux papiers auxquelles je pense sont plus qualitatifs que quantitatifs. Qu’en pensez vous?

    Merci d’avance de vos réponses,

    Martin

  3. Bonjour,

    Je ne suis pas certain de comprendre le but de la lettre de motivation.
    S’agit-il de motiver notre candidature au prix, ou bien de motiver le contexte industriel de notre thèse ?

    Merci,
    T.

    1. Votre lettre de motivation doit revenir sur votre choix de candidater à ce concours ainsi que sur le lien entre vos travaux et l’industrie. Pour rappel toutes les disciplines peuvent concourir.
      Sounia Chanfi

  4. Bonjour,
    J’ai un peu de soucis à propos de rapport des reporteurs de thèse de doctorat, comment je dois faire pour les envoyer ? je trouve sur le formulaire concours que je peux télécharger uniquement Thèse, mémoire ou article résumer et la lettre de motivation mais pas les rapports des reporteurs. Dans le règlement, le rapport de jury de thèse est obligatoire.
    Merci pour votre réponse
    Cordialement,
    SIAD

    1. Bonjour Siad,

      Vous pouvez nous envoyer votre rapport de jury de thèse par mail à (info@la-fabrique.fr). Nous n’avons pas besoin du rapport des rapporteurs.
      Nous vous remercions de nous avoir signalé ce dysfonctionnement. Nous faisons le nécessaire pour réactiver l’option de chargement.

      Sounia Chanfi

  5. Bonjour,

    Merci pour votre réponse précédente à propos de la lettre de motivation.
    Je suis maintenant confronté à un autre problème. Vous avez mis une limite de 12Mb sur la taille du PDF pour le manuscrit … mon PDF pèse environ 10 fois plus: y a-t-il d’autres moyens de vous le faire parvenir ?

    Merci,

    T.

  6. Bonjour, je souhaite candidater au prix de thèse proposé. La date limite est le 31/01. j’essaie de déposer ma candidature en ligne (formulaire en ligne) et à chaque fois on me redirige vers la plateforme initiale. De plus, dans le formulaire, on ne peut déposer que la thèse, le résumé et la lettre de motivation, alors que dans la fiche du concours, on doit aussi déposer le rapport de soutenance.
    Prière de m’apporter quelques clarifications avant Lundi car la date limite est le Mardi.

    Merci par avance

  7. Bonjour,
    A propos du règlement intérieur du concours de la Fabrique : il est stipulé que la participation donne tous les droits à la Fabrique de publier sous la forme qu’elle souhaite les travaux des participants, sans droit de rémunération. Cela veut-il dire que les participants n’ont pas leur mot à dire sur l’utilisation par la Fabrique de leur travail? Un jeune chercheur qui serait déjà en négociation pour publier son étude n’aurait donc aucun intérêt de participer à ce concour, si ce dernier lui retire le droit de se faire publier par un éditeur de son choix et en fonction des conditions qu’il souhaite? Des précisions seraient les bienvenues sur ces points précis.
    Cordialement

    1. Bonjour,

      Vous faites sans doute référence aux articles (5) et(9) du règlement.
      Dans le premier, il n’est mentionné nulle part que les candidats n’ont pas le droit de publier leurs travaux chez un autre éditeur.
      Et dans le second qui concerne les lauréats au concours, ces derniers auront un droit de regard sur la publication de leurs travaux.

      Je suis à votre disposition pour tout complément.
      Sounia Chanfi

  8. Bonjour Madame Sounia,

    Après lecture de tous les commentaires, je souhaiterais savoir s’il était possible de vous transmettre l’intégralité du dossier par voie électronique à l’adresse « concours@la-fabrique.fr »?

    Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi

A la découverte de l’industrie
Concours "De l'objet aux métiers, découvrez les technologies des industries mécaniques"
Concours "De l'objet aux métiers, découvrez les technologies des industries mécaniques"

La Fédération des industries mécaniques, l’Onisep et La Fabrique de l’industrie félicitent les lauréates de la 3ème édition du concours « De l’objet aux métiers, découvrez les technologies des industries mécaniques ».

Voir ce poste
A la découverte de l’industrie
La classe de 1ère STMG du lycée Jules Siegfried à la découverte de l’industrie et de ses métiers
La classe de 1ère STMG du lycée Jules Siegfried à la découverte de l’industrie et de ses métiers

Atelier pédagogique de La Fabrique, avec le lycée Jules Siegfried et l’association C’possible

Voir ce poste
A la découverte de l’industrie
Le robot tue-t-il l'emploi ?
Le robot tue-t-il l'emploi ?

Plus de 350 lycéens sont venus participer à la première séance du cycle de « rencontre écoles-entreprises », qui s’est tenue le 23 février 2017 à la cité des sciences et de l’industrie et la cité des métiers. Un quiz était animé tout au long de la séance. Félicitations aux  lycéens de première STI2D du lycée Jules Richard, grands vainqueurs de ce quiz !

Voir ce poste
A la découverte de l’industrie
Les lycéens à la découverte de l’industrie
Les lycéens à la découverte de l’industrie

Dans le cadre de son programme « jeunes », La Fabrique a organisé un projet pédagogique avec le lycée Rémi Belleau de Nogent-Le-Rotrou, afin d’immerger deux classes de premières dans le « vrai » monde industriel. Lancé en octobre 2015, ce dernier s’est conclu lors de la Semaine de l’industrie, le 17 mars 2016.

Voir ce poste

Inscrivez-vous à la newsletter

Vous pouvez à tout moment nous adresser vos contributions et participer ainsi à la réflexion sur les enjeux de l’industrie.

Devenez contributeur