L’industrie à la rescousse du climat

Desservi par un titre décourageant, « La poutre et la paille écologiques », qui fait craindre un énième pamphlet climatosceptique, le livre de Christine Bénard et Dominique Levesque est une enquête passionnante sur la manière dont les industriels et les territoires tentent de rendre nos modes de production et de consommation compatibles avec la préservation du climat.

Après avoir rappelé les enjeux et les ordres de grandeur des efforts nécessaires pour réduire nos émissions dans un monde dont la population continue à augmenter, à accéder au développement économique et à vivre en milieu urbain, les auteurs examinent les trois secteurs majeurs que sont les bâtiments, la mobilité et l’industrie (à travers l’exemple emblématique de l’industrie chimique). Dans chaque cas, ils demandent à des responsables industriels d’expliquer les solutions qu’ils développent,  les obstacles éventuels à leur adoption, le rôle que peuvent jouer les autres parties prenantes et notamment les pouvoirs publics.

Les industriels et leurs clients ont besoin de prévisibilité des règles du jeu. Tous indiquent l’importance d’une taxe carbone la plus universelle possible pour encourager de bons choix. A défaut d’une taxe universelle, il faut protéger ceux qui appliquent des ambitions exigeantes ou intègrent un prix élevé du CO2 contre la concurrence biaisée de ceux qui ne le font pas.

La réglementation est aussi un moteur important souvent indispensable, notamment dans des secteurs où le consommateur n’est pas suffisamment sensibilisé. Par exemple, rapporté à sa valeur marchande d’environ un million d’euros, les vingt mille euros nécessaires pour améliorer substantiellement la performance énergétique d’un appartement parisien de 100 m2 au moment d’une rénovation semblent raisonnables. Pourtant, la plupart des rénovations négligent cette action économiquement pertinente pour le propriétaire. Une réglementation efficace doit toutefois imposer des objectifs de performance plutôt que des solutions spécifiques (tout en homologuant les performances de certaines solutions), laissant les acteurs optimiser.

Si beaucoup d’industriels, au-delà de leur conviction personnelle éventuelle de la nécessité d’agir pour éviter les dérèglements climatiques, ont d’abord considéré le développement durable sous l’angle de la gestion des risques, puis découvert qu’il y révélait de nombreuses opportunités de réduction des coûts (double dividende), ils sont de plus en plus nombreux à y voir une opportunité permettant le développement de nouveaux marchés ou d’avantages comparatifs.

Les consommateurs éclairés sont encore trop peu nombreux pour faire bouger les choses suffisamment vite, des lois et règlements sont donc indispensables pour que les industriels aient une prévisibilité suffisante pour investir.

Les territoires peuvent également jouer un rôle moteur, par exemple à travers l’urbanisme, en prenant en compte les conditions locales (l’intérêt d’une voiture électrique dépend largement du mix électrique pour les émissions de CO2).

Les auteurs encouragent les entreprises à participer au débat démocratique autour du climat en posant les problèmes de leur secteur avec un maximum de transparence et en favorisant leur compréhension. Les citoyens ont évidemment une responsabilité majeure pour faire exister un débat éclairé, en se méfiant des fausses évidences propagées par les campagnes de communication et les réseaux sociaux.

Ce livre participe utilement à ce débat éclairé que l’urgence d’agir pour sauver le climat rend indispensable.

Thierry Weil

Docteur en physique, ingénieur général des mines, membre de l’Académie des technologies, Thierry Weil est professeur à Mines Paristech (Centre d’économie industrielle) et...

Lire la bio de l'auteur
Devenez contributeurs !

Vous avez des choses à dire sur l’industrie d’aujourd’hui (ou de demain) ? Pour réagir à nos travaux ou nous proposer les vôtres, écrivez-nous !

Devenir contributeur
Partager
Imprimer
Pour aller plus loin
Retrouvez l'ouvrage "La poutre et la paille écologiques" aux éditions du Cerf
En savoir plus
Pour réagir