Marjolaine Gros-Balthazard

La thèse de Marjolaine, soutenue en novembre 2018, s’intitule « L’avenir productif des territoires industriels. Analyse de la diversité des trajectoires économiques locales ». S’inscrivant à la fois dans le champ de la géographie et dans celui de l’aménagement, elle a bénéficié d’un financement de la région Rhône-Alpes dans le cadre du dispositif ARC et a été réalisée à l’université Grenoble-Alpes, au sein du laboratoire Pacte, sous la direction de Magali Talandier et Bernard Pecqueur. Marjolaine poursuit actuellement ses recherches, dans le cadre d’un post-doctorat dans le même laboratoire portant sur la gouvernance de l’innovation urbaine.

Demande de contact