“Des cols blancs, qui ont fait de hautes études, se mettent à rêver de technique” : vit-on la revanche des cols bleus ?

Et si les cols blancs vivaient une véritable crise de sens ? Et si, dans le fond, l’avenir était plutôt du côté des cols bleus, des ouvriers ? Mais comment expliquer alors que le travail manuel souffre d’une si mauvaise image ? Avec son livre “Tempête sur les représentations du travail”, publié par La Fabrique de l’industrie aux Presse des Mines, Laurence Decréau s’est penchée sur l’opposition entre manuels et intellectuels. Retrouvez son interview ici.

Inscrivez-vous à la newsletter

Vous pouvez à tout moment nous adresser vos contributions et participer ainsi à la réflexion sur les enjeux de l’industrie.

Devenez contributeur