Tempête sur les représentations du travail

L’industrie peine à recruter malgré un chômage élevé, à cause de l’image négative des filières industrielles et des formations qui y préparent. Cet ouvrage explique comment ces représentations dévalorisantes du travail de production se sont construites dans notre culture nationale.

4 Commentaires Donnez votre avis
Par Laurence Decréau
Le 09/10/2018

3 millions de chômeurs – et les jeunes en première ligne. 120 000 postes non pourvus dans l’industrie faute de candidats qualifiés. Des filières industrielles boudées au lycée professionnel, au profit d’un secteur tertiaire offrant moins d’opportunités et des salaires moins élevés. Des universités encombrées d’étudiants, que certains quitteront sans métier voire sans diplôme, pour aboutir, frustrés, dans le nouveau prolétariat des services. Les jeunes générations semblent prêtes à tout – chômage, CDD au rabais… – plutôt que de travailler à l’usine. « Ouvrier, moi ? Jamais ! »

 

La crise du travail est aussi une crise des représentations. Manuel ou intellectuel, technique ou culture, voie professionnelle ou voie générale, col bleu ou col blanc… ces catégories héritées d’un autre âge sont aujourd’hui déconnectées de la réalité. Pourtant, elles perdurent avec leur cortège de conséquences néfastes, économiques et sociales. Cet ouvrage analyse les racines de nos représentations du travail et de l’éducation.
Comment des termes tels que « manuel », « culture » et « orientation » se sont-ils distordus au point de perdre tout lien avec leur signification d’origine ? Quels événements historiques, politiques, intellectuels, ont agrégé à ces mots leurs connotations actuelles ? Est-ce propre à la France ? Avant même de songer à réconcilier les Français avec la technique et l’industrie, il importe de comprendre ce qui les en a éloignés.

 

 Pour commander la Note aux presses des Mines : cliquez ici.

 

Ajouter un commentaire

4 commentaires dans “Tempête sur les représentations du travail

  1. Excellent document, plaisant à lire, instructif et qui donne un éclairage passionnant sur de vieilles idées comme l’opposition Cols blancs /cols bleus aujourd’hui dépassée. A recommander à tous ceux qui s’intéressent au Travail et à l’indust En France.

  2. La trentaine de numéros de la revue « culture technique » a été numérisée et mise en ligne par le CNRS. Il suffit de taper « culture technique » sur Google

  3. en effet excellente étude. Bonne question: « Avant même de songer à réconcilier les français avec la technique et l’industrie, il importe de comprendre ce qui les en a éloignés. » Problème de culture….

  4. Cette analyse est fascinante et je souhaiterais faire intervenir l’auteur dans le cadre du Réseau Foquale Qualification Emploi (lutte contre le décr0chage scolaire) car tant que les représentations des métiers n’évolueront pas, les jeunes seront mal conseillés et orientés. L’un d’entre vous saurait-il comment rentrer en contact avec elle?

    Je vous remercie!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi

icon Emploi et compétences
Le travail à distance dessine-t-il le futur du travail ?
Le travail à distance dessine-t-il le futur du travail ?
Cet ouvrage entend poser la question du travail à distance au-delà de l’épisode pandémique, de ses effets et de ce qu’il nous enseigne.
Voir ce poste
icon Emploi et compétences
La productivité du télétravail repose-t-elle uniquement sur les salariés ?
La productivité du télétravail repose-t-elle uniquement sur les salariés ?
La productivité réelle du télétravail reposera à terme sur la capacité des entreprises à revoir en profondeur leurs processus organisationnels et communicationnels, afin de tirer parti du « à distance » comme...
Voir ce poste
icon Emploi et compétences
SMPF ou l’art d’être agile
SMPF ou l’art d’être agile
Compte rendu de la séance du 6 octobre 2020 du séminaire Aventures industrielles de l’École de Paris du management. Intervenant : Romain SERRA, dirigeant de SMPF.
Voir ce poste
icon Emploi et compétences
Elzéar, le recrutement au service de la croissance des champions cachés
Elzéar, le recrutement au service de la croissance des champions cachés
Compte rendu de la séance du 19 mai 2020 du séminaire Aventures industrielles de l’École de Paris du management. Intervenants : Thibaud de PRÉMARE, associé fondateur et Franck JULLIÉ, associé.
Voir ce poste

Pour suivre nos actualités, abonnez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter