Chômage: « Spontanément, les hommes ne postulent pas à nos métiers »

« Côté industrie aussi, l’idée subsiste que les métiers ne paient pas bien », constate Thibault Bidet-Mayer, chef de projet à La Fabrique de l’Industrie, co-auteur avec Louisa Toubal, de l’étude Formation professionnelle et industrie, le regard des acteur de terrain. « Au collège, l’image de l’industrie est encore celle de Zola, avec des tâches pénibles et répétitives, assure aussi sa confrère. » Lire l’article 

Partager
Imprimer
Contact

Mathilde Jolis

Responsable des relations presse

  • 01 56 81 04 26
  • mathilde.jolis@la-fabrique.com
  • 81 boulevard Saint Michel
    75005 Paris