La Fabrique de l’industrie voit la formation comme un levier de compétitivité

La Fabrique de l’industrie, think tank de l’UIMM, compile dans une note qu’elle publie, des propositions pour mieux lier formation professionnelle et industrie, le tout tourné vers la compétitivité. Le document s’appuie sur des contributions de quelque 70 acteurs de terrain. Parmi eux, Abdel Aïssou, DG Randstad France, Yves Lichtenberger (Université Paris-Est et Terra Nova), Marie-Claire Carrère-Gée (Conseil d’orientation pour l’emploi), ou encore Alain Rousset, président du Conseil régional d’Aquitaine.

 

1. Adapter la formation pour répondre aux défis de l’industrie du futur

L’Allemagne l’a bien compris et transforme d’ores et déjà son système de formation dans le cadre de son grand projet stratégique « Industrie 4.0 ». Les salariés doivent être capables de porter les innovations, de faire preuve d’esprit d’initiative, de faire face à l’imprévu. Cela suppose de revoir les méthodes de formation en assurant un accompagnement individualisé et en misant sur le digital.

 

2. Rétablir un lien fort entre l’école et l’entreprise

La note met l’accent sur les initiatives individuelles qui ont fait leurs preuves, comme les stages de professeurs en entreprise, l’immersion de classes de collège au sein d’établissements industriels, etc. Il est essentiel en outre de développer la formation des enseignants et des conseillers d’orientation sur les métiers industriels et l’environnement économique des entreprises.

Lire l’article  

Partager
Imprimer
Contact

Mathilde Jolis

Responsable des relations presse

  • 01 56 81 04 26
  • mathilde.jolis@la-fabrique.com
  • 81 boulevard Saint Michel
    75005 Paris