Protectionnisme : le problème de l’Europe est chinois, pas américain

Selon l’étude de La Fabrique de l’industrie, « La France est-elle exposée au risque protectionniste ? », « l’importance croissante de la valeur ajoutée chinoise dans la demande manufacturière occidentale n’a d’égale que notre propre incapacité à pénétrer le marché chinois ».

Cet article de L’Opinion souligne que non seulement la Chine détient de plus en plus de valeur ajoutée dans les produits vendus dans les pays riches, mais parallèlement, les pays riches sont de moins en moins présents dans son marché intérieur à elle.

Partager
Imprimer
Contact

Mathilde Jolis

Responsable des relations presse

  • 01 56 81 04 26
  • mathilde.jolis@la-fabrique.com
  • 81 boulevard Saint Michel
    75005 Paris