L’ajustement carbone au cœur des négociations internationales

La proposition d’un MACF n’a répondu qu’à une partie des inquiétudes de l’industrie européenne, et a déclenché nombre de réactions sur la scène internationale. Entre incitations politiques et menaces de représailles commerciales, l’Europe a replacé la question climatique au centre des négociations internationales.

Par Caroline Mini et Eulalie Saïsset
Le 04/11/2021

Il n’existe pas aujourd’hui de consensus mondial sur le coût d’une tonne de CO2 émise ; et l’engagement des pays à réduire leurs émissions est inégal – seuls 59 pays ont fait part d’un objectif de neutralité carbone parmi les 183 parties qui ont ratifié l’Accord de Paris en 2015. Une telle asymétrie des ambitions et des efforts en matière de lutte contre le changement climatique renforce le risque de fuite de carbone, et donc d’une augmentation des émissions mondiales.

Pour y remédier, la Commission européenne a dévoilé le 14 juillet 2021 une proposition de mécanisme d’ajustement carbone aux frontières (MACF), visant à mettre sur un pied d’égalité les producteurs de l’UE et ceux des pays tiers. Ce mécanisme, d’une ampleur inédite, apparaît prometteur à bien des égards. D’un point de vue environnemental, il contribue à atteindre l’objectif européen de neutralité carbone. D’un point de vue économique, il résout la distorsion de compétitivité qui pèse sur les producteurs européens dans une perspective d’augmentation du prix du carbone.

Or cette proposition n’a, dans les faits, répondu qu’à une partie des inquiétudes de l’industrie européenne, et a déclenché nombre de réactions sur la scène internationale. Entre incitations politiques et menaces de représailles commerciales, l’Europe a replacé avec ce MACF la question climatique au centre des négociations internationales.

 

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi

icon Les politiques industrielles en France et en Europe
Ajustement carbone aux frontières. L’Europe à l’heure des choix
Ajustement carbone aux frontières. L’Europe à l’heure des choix
Cette étude explique pourquoi les entreprises semblent hésitantes à se saisir du mécanisme d’ajustement carbone aux frontières destiné à empêcher le « dumping climatique », et examine les questions techniques,...
Voir ce poste
icon Les politiques industrielles en France et en Europe
À la recherche de la résilience industrielle. Les pouvoirs publics face à la crise
À la recherche de la résilience industrielle. Les pouvoirs publics face à la crise
Cet ouvrage décortique les différentes politiques publiques mises en œuvre pour limiter les dommages de la crise du Covid-19 sur l’économie en général et l’industrie en particulier.
Voir ce poste
icon Les politiques industrielles en France et en Europe
Politique industrielle en réponse à la crise : le retour de l’État pilote
Politique industrielle en réponse à la crise : le retour de l’État pilote
La crise du Covid-19 aura marqué un retour sans précédent de l’industrie dans les préoccupations des pouvoirs publics. Levier essentiel de résilience, elle occupe une place particulière dans le plan...
Voir ce poste
icon Les politiques industrielles en France et en Europe
Ajustement carbone aux frontières - risques et opportunités pour l’industrie européenne
Ajustement carbone aux frontières - risques et opportunités pour l’industrie européenne
Une proposition de mécanisme d’ajustement carbone aux frontières sera dévoilée le 14 juillet par la Commission européenne. Dans ce document de travail, La Fabrique étudie les différents scénarios envisagés par...
Voir ce poste

Pour suivre nos actualités, abonnez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter