L’industrie dans la tourmente : ce que le Covid a changé pour les entreprises

La crise qui a accompagné la pandémie de Covid-19 est inédite par son ampleur et sa nature. Les entreprises en ont-elles pour autant toutes souffert ? Pourquoi certaines se sont-elles mieux adaptées que d’autres ?

La crise qui a accompagné la pandémie de Covid-19 est inédite par son ampleur et sa nature. Les entreprises en ont-elles pour autant toutes souffert ? Pourquoi certaines se sont-elles mieux adaptées que d’autres ? En s’appuyant sur une vaste enquête téléphonique menée auprès de 900 entreprises et sur des auditions de dirigeants industriels réalisées entre mai et juin 2021, La Fabrique de l’industrie ouvre la « boîte noire » des entreprises industrielles confrontées à la crise.

Premier constat : la crise a affecté les secteurs d’activité de façon différenciée. Les secteurs de l’aéronautique, de l’automobile, de l’électronique et du plastique ont subi un arrêt brutal de leur activité et de fortes baisses de chiffre d’affaires. A l’inverse, d’autres secteurs, comme l’agroalimentaire ou la pharmacie, ont connu en moyenne un regain d’activité pendant cette période. Malgré la violence du choc, l’emploi est quant à lui resté remarquablement stable.

Cet épisode hors-norme a eu un impact sur les organisations et les façons de travailler. Il a porté un nouvel éclairage sur le télétravail et sur le numérique, amortisseurs du choc économique. La crise a enfin révélé la dépendance des entreprises industrielles à l’égard de leurs fournisseurs étrangers. Mais peu d’entre elles envisagent de relocaliser leur sourcing.

 

Partager
Imprimer
Pour aller plus loin
Lire la Note "L’industrie à l’épreuve de la crise - Des entreprises affaiblies mais résilientes"
En savoir plus
Lire le Cube sur SlideShare
En savoir plus
Pour réagir