Chaire Futurs de l’industrie et du travail Formation, innovation, territoires (FIT2)

Chaire Futurs de l’industrie et du travail Formation, innovation, territoires (FIT2)

Par Thierry Weil
Le 30/10/2018
Mis à jour le 20/10/2021

Aujourd’hui, beaucoup d’entreprises ne trouvent pas les compétences dont elles ont besoin, tandis que de nombreux actifs cherchent en vain des entreprises où ils aimeraient travailler. Des savoir-faire disparaissent, des territoires s’étiolent, la cohésion et la prospérité de notre société sont menacées. L’organisation du travail et notre système de formation doivent impérativement s’adapter aux enjeux de la transformation numérique, de la mondialisation des chaînes de valeur, de la préservation de l’environnement et des évolutions sociétales.

C’est pourquoi le Groupe MäderKea PartnersFaberNovel et La Fabrique de l’industrie ont fondé en 2018 la Chaire « Futurs de l’industrie et du travail : formation, innovation, territoires » (FIT2) à Mines Paris – PSL. Orange, Renault et le CETIM les ont rejoints en 2020.
Acteurs engagés dans la vie économique, la transformation des entreprises et des territoires au service de la prospérité de notre pays, ils veulent réfléchir aux moyens d’adapter le travail aux aspirations des collaborateurs, la formation aux besoins de compétences et l’action des entreprises aux attentes des parties prenantes.

Principaux projets en cours

  • Le design du travail® : un premier projet d’observation d’entreprises « organisation et compétences dans l’usine du futur » (septembre 2019), ayant intégré avec succès les technologies de l’usine du futur, a montré qu’il vaut mieux associer très tôt les personnes concernées par ces choix pour surmonter les inquiétudes, adapter les technologies, repenser l’organisation de l’entreprise, préparer les itinéraires de formation nécessaires. De même que le design des produits a progressé en prenant en compte l’expérience de leurs utilisateurs, le design du travail recouvre l’idée que les processus de production doivent être conçus en association avec les collaborateurs qui les mettront en œuvre. Plus récemment, la chaire a recueilli et analysé les témoignages d’entreprises qui mettent en œuvre certains principes du design du travail. Les résultats ont été publiés dans une Note « Le design du travail en action » (septembre 2021).
  • Autonomie et responsabilité dans les organisations : pour analyser de manière systématique les pratiques très diverses de renforcement de l’autonomie des salariés et des responsabilités qui leur sont confiés, la chaire FIT2 crée et exploite une plateforme de cas de transformation d’entreprise étudiés en détail selon une méthodologie homogène.
    Elle organise aussi un séminaire mensuel permettant de débattre à partir de témoignages sur ces transformations.
    Enfin, l’équipe travaille à l’élaboration d’un outil d’évaluation de l’autonomie.
  • Le travail à distance et hybride : la crise sanitaire a provoqué une remise en cause de nos manières de travailler et notamment des besoins de colocalisation et de synchronisme. Après la publication de l’étude « Le travail à distance dessine-t-il le futur du travail ? » (juin 2021), la chaire poursuit ses investigations sur ces thèmes d’une grande actualité.
  • A la confluence des thèmes de l’autonomie et du design du travail©, Autonomie et technologies est un projet en démarrage qui vise à comprendre les usages réels que les acteurs au travail font des technologies et à évaluer leurs impacts sur les quatre axes de l’autonomie (réflexive, horizontale, verticale, organisationnelle).

Outre ces projets, la chaire participe à diverses actions de réflexion et de prospective sur les mutations de l’industrie et du travail et la manière dont la formation, l’innovation et les territoires y contribuent.

Les travaux de la chaire sont exposés dans les rapports d’activité de 2018, 2019 et 2020 (à paraître) et résumés dans un bilan sommaire.

La chaire a produit 12 ouvrages.

 

Équipe d’animation de la chaire fin 2020

  • Elisabeth Bourguinat, auteure des actes des séminaires,
  • Marie-Laure Cahier, coordinatrice de projets et conseillère éditoriale de la chaire,
  • Suzy Canivenc, chargée d’études sur le projet « autonomie et responsabilité dans les organisations » et du séminaire,
  • François Pellerin, responsable du projet « design du travail »,
  • Barbara Toussaint, assistante pour l’administration et les évènements,
  • Thierry Weil, animateur de la chaire FIT2.

 

Gouvernance

Le programme de la chaire est défini par le comité des mécènes et le conseil scientifique dont la réunion constitue le comité de pilotage. Chacun des grands projets est suivi par son propre groupe de pilotage. La chaire est administrée par la direction des recherches de Mines-Paris PSL et la Fondation Mines Paristech, reconnue d’utilité publique.

 

Conseil scientifique (au 01/10/2021)

  • Franck Aggeri, professeur de gestion à Mines Paristech, ancien directeur du département économie, management, société, co-responsable de la chaire ParisTech Mines urbaines sur l’économie circulaire, spécialiste de la responsabilité sociale des entreprises,
  • Alain Cadix, président du pôle Formation de l’Académie des technologies, membre du conseil supérieur des programmes (Ministère de l’éducation nationale), président honoraire de la Conférence des grandes école),
  • Marc Fleurbaey, économiste et philosophe, est professeur à l’Ecole normale supérieure et chercheur à Paris School of Economics, ancien coordinateur du Panel international pour le progrès social,
  • Pierre-Noël Giraud, professeur d’économie à Mines ParisTech et Dauphine, titulaire de la chaire OCP d’économie des matières premières, membre de l’Académie des technologies,
  • Marie-Vorgan Le Barzic, groupe Egis, fondatrice et ex-PDG de NUMA, personnalité qualifiée du Conseil économique, social et environnemental, administratrice de Cap Digital,
  • Christophe Midler, directeur de recherche au CNRS, professeur et ancien directeur du centre de recherche en gestion à l’École polytechnique, vice-président du pôle Ville et Mobilité de l’Académie des technologies,
  • Tatiana Sachs, Maître de conférence de droit privé et sciences criminelles à l’université de Paris-Nanterre, spécialiste de droit du travail,
  • Michèle Sebag, directrice de recherche au CNRS, co-directrice du laboratoire de recherche en informatique de l’université Paris Saclay, ancienne présidente de l’Association française d’intelligence artificielle, membre de l’Académie des technologies.

 

Contact

barbara.toussaint@mines-paristech.fr

 

 

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez aussi

icon A la découverte de l’industrie
Observatoire des Territoires d'industrie
Observatoire des Territoires d'industrie
La Banque des Territoires et l’Institut pour la Recherche de la Caisse des Dépôts, l’Agence nationale de la cohésion des territoires, Mines ParisTech, La Fabrique de l’industrie, l’Assemblée des Communautés...
Voir ce poste
icon Industrie du futur
Les start-up au service de l’industrie
Les start-up au service de l’industrie
Il est parfois avancé que la France serait particulièrement dépourvue de start-up à vocation industrielle. L’objectif de ce travail est de comprendre dans quelle mesure les start-up participent à la...
Voir ce poste

Pour suivre nos actualités, abonnez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter